Son histoire, mon parcours

Pour la « petite histoire »

Une intégration ratée dans un cabinet d’expertise comptable :

Malaise, impression de mise à l’écart, d’être dépassée et l’ombre de moi-même alors que je venais d’avoir une très bonne expérience d’un an  dans un autre cabinet.

Un malaise tel que j’ai mis fin à un début de carrière d’expert-comptable. 

L’incompréhension totale jusqu’à ce que je tombe sur une thèse* traitant de la relation entre environnement et santé, relation expliquée par le biais du Feng Shui, cette technique empirique millénaire chinoise, permettant  de comprendre quel impact a notre cadre de vie (constructions, aménagements, déco..) sur la santé, les comportements et les émotions.


 J’ai  ainsi compris que j’avais occupé pendant 3 mois une zone perturbant mes relations aux autres au point de rendre impossible toute expérience professionnelle, ou autre…


 
Voilà qui a commencer à alimenter mon « fil rouge » : Mon besoin viscéral de comprendre ce qui sous-tend les situations et qui peut biaiser un résultat.

C'est la pertinence de cette thèse couplée à mon expérience concluante de la médecine chinoise qui m'a conduite à vouloir fouiller le sujet à une époque où tout portait à le fuir: le Feng Shui arrivait en France par le biais d'une littérature contradictoire et farfelue. Un contexte qui m'a conduite à me tenir à l'écart de l'irrationnel pour pouvoir séparer sereinement "le bon grain de l'ivraie".

Résultat : + de 30 ans de recherches en « hors-pistes » guidée par mon intuition, ma logique, mon besoin de rationalité et de cohérence,  axées vers la compréhension des réactions émotionnelles et comportementales de  l’humain au sein des organisations :

Michèle FERREOL

Créatrice d'Epimanagement®

Le Feng Shui

Outil empirique sans équivalent validé par plusieurs millénaires, le Feng Shui est indispensable pour comprendre la part de responsabilité qu’a notre cadre de vie et de travail sur nos émotions et comportements (je dirais entre 20 et 100 %, en tous cas il n’est jamais neutre.)

Je me suis donc spécialisée en Feng Shui, dans sa version surtout « humaniste », celle qui permet d’approcher toutes les palettes de la psychologie induites par le cadre de vie et de travail.

Ce qui m'a valu de devoir maîtriser la logique de la pensée chinoise pour comprendre l'essence même du Feng Shui, et systématiquement tout expérimenter par moi-même pour déconstruire les théories "fumeuses".

Un travail de fourmi donc, mais avec au bout du compte de vrais résultats, couplés à une compréhension rationnelle du Feng Shui qui m'ont très tôt ouvert les portes des entreprises, le Feng Shui étant par nature un outil de management.  Conduite aussi à être chargée de cours pendant 7 ans en 3ème cycle de BTS de design d'espace ( Ecole Presqu'ile d'architecture intérieure de LYON)

 


« La connaissance nait de l’expérience, tout le reste n’est que de l’information ».

EINSTEIN.


Mais le Feng Shui, sans équivalent dans son domaine, a toutefois ses limites comme n'importe quel outil:

  • Il n'est d'aucun secours quand nos aménagements ne peuvent pas, ou pas assez, être modifiés ou utilisés autrement pour apporter une solution.
  • Et il ne tient compte QUE du cadre de vie ou de travail, pas de tout ce qui nous conditionne au sens large: notre environnement social, culturel, nos croyances, nos relations interpersonnelles...

Il m’a donc paru indispensable de l’enrichir de tout ce qui pouvait m’apporter le maximum de compréhension pour un maximum de solutions :

    • D’abord en allant puiser à la source du Feng Shui, côté « Loi chinoise des 5 éléments » : Un outil génial de compréhension systémique qui s’applique à tout puisqu’elle modélise les lois naturelles et interactions énergétiques reliant un panel considérable de facteurs environnementaux : odeurs, goûts, sons, émotions, alimentation…, (le Feng Shui - comme la médecine chinoise- n’étant qu’une réduction de ce principe, puisque analysant seulement l’impact de notre habitat ou espaces de travail sur l’humain).
    • Pour tomber inévitablement sur Les Principes de la Science des systèmes, analyse « version occidentale » des interactions entre systèmes, toujours pour comprendre celles entre l’humain et son environnement : Conclusions toujours biaisées si on oublie d’intégrer la prise en compte des flux d’énergies (cf Edgar MORIN, « père » de la pensée complexe).
    • Les Constats des Neurosciences, indispensables pour comprendre comment notre cerveau traite l’information…consciemment ou pas, et qui a elles seules ont de quoi bouleverser complètement les pratiques de management.
    • Les Constats de la Physique quantique, qui sont venus renforcer mes intuitions en affirmant que  « tout est énergie et porteur d’informations », constats qui rejoignent autant ceux des Lois Naturelles Universelles que la philosophie chinoise, sa loi des 5 éléments et le Feng Shui (validé aussi par le CNRS sur le plan de l’impact sur la santé).

Des recherches nourries aussi des thèses  d’Abraham MASLOW, (spécialiste en psychologie du travail), confirmées  par ses applications en entreprise depuis plus de 40 ans ; des travaux du scientifique multidisciplinaire Henri LABORIT dans le domaine des comportements humains en situation sociale, des recherches  d’Edgar Morin sur l’approche de la complexité ,…ainsi que  de  tout ce que j’ai tenu à  tester moi-même dans le domaine des thérapies brèves : PNL, décodage biologique, psycho généalogie, EFT, hypnose….pour comprendre comment identifier nos schémas mentaux inconscients qui biaisent nos raisonnements, et comment les désamorcer.


 C’est ainsi que j’ai pu élaborer une grille de lecture de plus en plus enrichie du Feng Shui, et que je suis intervenue en entreprises dès 2000, le plus souvent :

    • pour définir des solutions d’aménagement d’espaces de travail qui mobilisent les compétences, développent cohésion d’équipe, efficacité et bien être.
    • Ou sollicitée par des RH et directions d’entreprise voulant identifier l’origine de  certaines problématiques restant incompréhensibles avec les méthodes d’analyses psychosociologiques classiques

20 ans d’expériences, avec possibilité de mesure des résultats AVANT/APRES,

 Chez entre autres :

    • BOUYGUES Immobilier : construction d’un immeuble tertiaire « Le 6ème Sens » à Lyon, aménagement du siège social de leur direction régionale,et commercialisation des plateaux de bureaux sous le label FENG SHUI proposant un suivi client.
    • Parc d’Affaires MILLESIME (69) : construction et aménagement de 4 immeubles tertiaires.
    • CIRMAD Prospectives (59) : projet de 600 logements à Villeneuve d’Ascq.
    • HAWORTH, EURO RSCG 360, devenue HAVAS 360, Les Vins Georges DUBOEUF, GEERIM PRECREDIT (71),  FORM’A (91), Communauté de Communes de la Région D’’Audruicq(62), PROCOBAT (69) économistes du bâtiment,…

En 2009, je crée HOLOSPACE avec Henri TRZECIAK, expert  en construction, promotion et ingénierie, et collabore à la conception de la Tour INCITY à Lyon.

Nous réalisons des espaces de travail intégrant construction, conception et optimisation de l'épanouissement, des compétences et de la gestion RH.


C’est en 2011 qu'il m'est apparu  indispensable de transposer la vision de l'Epigénétique au domaine du Management, suite au témoignage de  Joël de Rosnay:

« Seul 15 % de notre ADN est figé ! Le reste mute en fonction de notre environnement pris au sens large, c’est-à-dire incluant non seulement notre cadre de vie, mais aussi tout le reste : conditionnement social, croyances, émotions, alimentation….tout ! »  

Rien d’étonnant vu les constats de la physique quantique («  tout est énergie et donc Tout interagit  avec tout »), mais là… « tout le monde » s’y mettait .


Voilà qui cautionnait mes intuitions au-delà de mes espérances en constatant un parallèle évident entre la démarche intégrative de l’Epigénétique, et très humblement, la mienne côté management, puisque ma grille de lecture atypique me permettait régulièrement d'apporter des solutions autres que liées à l'aménagement, ou d'identifier les sources de ce qui allait mettre en péril un projet, sans relation directe avec le cadre de travail.

L'opportunité d'apporter le maximum de solutions à mes clients, tout en réduisant la part d’imprévisibilité de l’humain.


Pour ça, inutile d’être un scientifique en neurosciences, physique quantique, ou autres pour comprendre comment les constats de ces nouveaux champs d’investigation peuvent bouleverser le management:

Appuyant d’un angle de vue plus rationnel autant les principes empiriques connus et validés depuis plusieurs millénaires par la culture chinoise que ceux des Lois Naturelles Universelles, ces constats scientifiques ouvrent la voie à une meilleure compréhension des rouages de l’entreprise, de ce qui sous-tend ses stratégies, et donc de ce qui est indispensable à leur équilibre, à leur cohérence, aussi bien sur un plan global que dans leurs détails.

Concrètement, c’est une mine de nouvelles pistes de réflexion dans tous les domaines du management :

Évaluation, recrutement, prise de décision, définition d’aménagements, valorisation des potentiels, possibilité de motivation… développement de projets et stratégies.

 

L’opportunité  d’apporter des solutions souvent inattendues sur différents plans, de privilégier parfois tel outil, parfois tel autre, en fonction de sa pertinence et de la faisabilité. 
 
De quoi faciliter grandement toute prise de décision, et booster les résultats dans une évidente meilleure maîtrise de coûts.

C’est mon expatriation en Espagne puis au Chili...

... dès 2010, associée à des expériences  particulières sur du développement de projet, qui m’a permis de formaliser Epimanagement® sous son angle le plus fondamental: celui de la dynamique des Lois Naturelles Universelles puisque elles sous-tendent toutes les disciplines et situations quelles que soient nos cultures.

En témoignait déjà  Henri LABORIT** dans les années 70 : « La seule réalité objectivement acceptable réside dans la constatation de l’invariabilité des lois naturelles qui gouverne l’interdépendance des systèmes dont nous faisons partie. Tout le reste n’est que le fruit de nos acquis socio-culturels ».

Dans ces conditions, bien obligé  de se tourner vers la pensée chinoise qui est la seule à avoir réussi à modéliser cette invariabilité des lois naturelles plusieurs millénaires avant que l'on aborde seulement le sujet!

Rien de mieux en effet qu’une prise de distance de 11 000 km loin de mes acquis socio-culturels  pour en faire l’expérience, pour "connect my dots"  comme dirait Steve Jobs, et me permettre de créer Epimanagement® pour mon retour en France en 2019.


 

(* Les Cahiers du Centre de Recherches sur l'Environnement de la Santé. Numéro spécial de 1986 "Lecture orientale des sites et constructions d'occident par le Feng Shui, Géographie et Médecine Populaire Chinoise. Contribution à l'Ethiopathologie en acupuncture". De Guy Charles RAVIER, urbaniste S.F.U et Docteur en géographie.
** Henri LABORIT, grand scientifique pluridiscilplinaire: physicien, mathématicien, chirurgien, chercheur en biochimie, biochimie moléculaire, neurobiologie, hormonologie, ...écologie, économie et philosophie.)

 

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Recevez les news EPImanagement®.